Chicago
Bienvenue sur Chicago.



Inscrivez-vous ou connectez vous et rejoignez notre communauté. De nombreux PV's sont disponibles.

Entrez dans notre monde, entre Vampires et Humains, au coeur de l'une de l'une des plus importes ville des USA.

MERCI DE FAVORISER LES PERSONNAGES MASCULINS.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM. Merci à tous et à toutes pour les moments partagés.

Partagez|

These are the days

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ivan Nikolaï
Maire de Chicago
avatar

Messages : 1503
Date d'inscription : 24/10/2009
Age : 35

MessageSujet: These are the days Mar 9 Mar - 7:36

these are the days ™
notre cher forum rpg


nos boutons d'affiliates

l'intrigue en elle-même - pas de contexte mes amis or vous pouvez aller le lire -

    .
    Le New York Time,
    ____ 3 Mars 2010.


« Et si tout cela pouvait s'expliquer rationnellement ? »


    Ce matin, c'est avec horreur que le bibliothécaire, de la grande bibliothèque qu'est celle réputée de l'île de Manhattan, découvrait plusieurs cadavres de lycéennes dans ses lieux. Ces lieux qui lui avaient semblé durant des années – à savoir que le bibliothécaire gère le lieu depuis les années soixante dix – si calme, paisible et dénué de tout mal viennent en effet d'être le témoin d'un massacre sans précédent. Bien entendu, on en avait auparavant entendu des histoires concernant des enfants de riches qui se faisaient assassinés mais jamais autant et surtout pas au même endroit. D'après les quelques mots que Michael Bloomberg – durant la conférence suite à ces effrayantes découvertes – c'est certainement un événement à prendre en considération sans oublier tous les autres citoyens qui sont victimes d'agressions chaque année dans notre bien aimée grosse pomme. Certes, cela est probablement vrai mais on a jamais assassinée autant d'enfants appartenant à la communauté de l'Upper East Side. Est-ce que tout cela cacherait quelque chose ?

    D'après les rapports de médecins légistes – eh bien oui avoir de l'argent aide à avoir plus vite des résultats, surtout si vous graissez plusieurs bonnes pattes – nous n'aurions pas à faire à un professionnel. Les corps ayant été retrouvé calcinés, nous n'avons aucune emprunte digne d'être étudiée. En gros, celui qui a prit bien du plaisir à faire souffrir sous une immense chaleur court toujours les rues ! Mesdames et messieurs faites attention dès que vous posez un pied en dehors de chez vous ! Même lorsque vous vous dites qu'il n'y aura aucun problème si vous sortez accompagnés, nous avons appris que les jeunes filles n'avaient même pas eu le temps d'opposer de résistance. Plusieurs médecins, détectives qualifiés tentent de comprendre à quoi tout ceci est dû afin d'alléger la peine des familles touchées ou du moins de les soulager en leur assurant que tout cela à une raison et pourrait donc s'expliquer.

    Pour ma part, j'en doute : cinq corps calcinés au troisième degré si bien qu'on a eut avoir recourt à leur dentition pour les identités, cela ne fait aucun doute : c'est étrange et même plus que étrange ! C'est effrayant, improbable dans une bibliothèque – à moins que notre cher bibliothèque ne nous cache des choses – aussi bien gardée que celle au centre de Manhattan. Et pourtant la deuxième question que l'on pourrait se poser est « comment ces cinq enfants ont-ils fait pour rentrer, dans un bâtiment fermé, alors que celui-ci possèdent le tout dernier cris d'alarme au monde ? ».

    Quoiqu'il en soit, cet homme là – se puisse-t-il que se soit une femme ? - est certainement dérangé d'après notre cher maire qui nous conseille de toujours nous munir d'un spray lorsque nous sortons. Il est vrai que ce n'est pas pour quelques meurtres – aussi morbides soient-ils – que la ville qui ne dort jamais se sentirait fragilisée ! La communauté de notre cher journal tient à vous dire de faire bien attention et de prendre vos précautions dès que vous envisagez de quitter votre nid confortable de newyorkais. On ne sait pas ce qui pourrait vous arrivez mais cela ne risquerait certainement pas d'être plaisant !
Rachel Tompson ____

    .
    __ Us Weekly,
    ____ 5 Mars 2010.


« Une épée de Damoclès plane-t-elle sur l'Upper East Side ? »


    Nous en avons tous plus conscience les uns que les autres, il ne fait pas bon de sortir dans les rues ces temps-ci surtout lorsque l'on vit à New York. La ville, semble-t-elle, subit de plus en plus d'agression depuis la découverte de cinq cadavres brûlés mais la police tente bien entendu de faire son travail. C'est un effet tout à fait étrange d'après les spécialistes. Je me met tout de suite à parler de spécialistes car nous tous autant que nous sommes n'avons jamais vraiment tenté de comprendre ces évènements. Sans comprendre que ceux-ci ont une influence sur nous. Oh bien sûr, vous ne vous vous en êtes pas aperçu et pourtant : fermez-vous vos volets avant de vous couchez ? Demandez-vous à vos proches s'ils ont entendu parler de cette histoire ? Dans ce cas là, c'est certain : vous êtes affectif. C'est tout à fait normal car cela nous fascine tout en nous répugnant – après tout, on avait pas entendu plus morbide comme histoire depuis que Britney Spears s'était rasée le crâne en 2007 !

    De plus, deux jours seulement après le drame – qui est en phase de devenir national – nous avons eu la surprise d'apprendre le décès de Solène Blackwood. Vous ne la connaissez certainement pas pourtant vous portez, dormez ou fumez quelque chose qui lui appartenait – et qui appartient toujours à sa firme que son fils à reprit suite à sa disparation précipitée -car la firme multinationale Blackwood a un important pouvoir sur la totalité du globe. Certes, la vieille femme n'aimait pas l'argent – on se demande pourtant bien ce qu'elle ne faisait du sien ! - et avait préféré fuir Manhattan un temps avant d'y revenir – dit-on – peu de temps avant le drame.

    Cela serait passé inaperçu dans un article comme celui-ci néanmoins il se trouve que Solène Blackwood fut retrouvée chez elle le matin du jeudi 4 mars, le lendemain du drame de la bibliothèque, le corps totalement calciné à l'instar de ceux des cinq jeunes filles. L'homme – ou la femme car nous l'ignorons toujours – responsable du massacre de la bibliothèque a-t-il quelque chose à voir la dedans ? D'après les spécialistes que je vous citais plus tôt, oui. C'est même plus que probable sauf que la vieille femme semble s'être débattue – une grand mère aurait plus de poigne qu'une jeune fille respirant de vie ? Deux massacres sans aucune raison ? Notre psychopathe serait-il un impulsif ? Nous en avons bien peur.

    Un détail est ressorti de l'enquête – contre l'avis de la famille, fait qui éveille des soupçons - menée par la police new-yorkaise : la maison aurait été mise sans dessus dessous, comme si notre assassin cherchait quelque chose sans l'avoir trouvé apparemment. Dans tous les cas, c'est ce que le représentant de la famille ne cesse de répéter à la presse : un malheureux voleur serait rentré pour trouver quelque chose dont la vieille femme se serait débarrassé et de rage, il l'aurait brûlé à l'aide d'essence présente dans la cave et d'une allumette. Certes, ce n'est guère ce que l'on croit mais cela expliquerait bien des choses. Dans tous les cas, deux massacres avec les même symptômes avec seulement une journée de décalage, c'est trop beau pour n'être qu'une coïncidence.

    Malheureusement lorsque nous avons souhaité soutiré des informations à la famille – surtout aux deux plus jeunes de l'empire : Sixtine Kaylight Blackwood et Dustin Ean Brightheart – rien n'en est ressorti comme si tous étaient sujet d'un profond mutisme. Que vous le croyez ou pas cher lecteur, l'affaire semble s'arrêter là faute d'aucune piste ne semble se profiler. Ces évènements resteront certainement un moment dans les mémoires de nos concitoyens comme des drames inexplicables qui nous amènent à nous demander si cela risque de se répéter. Une épée de Damoclès plante-t-elle sur les habitants de l'Upper East Side ?
Elena Wood____

Ecrit par Jenna B. Pierce - selon ses propres idées.
.

les quelques points qui ont leur importance tout de même

▬ le staff : jenna b. pierce, sixtine k. blackwood et selenya campton
▬ le nbre de lignes demandées : quinze voir plus - faites nous plaisir -
▬ le nbre de pvs créés : dix septs pvs tout beaux, tout neuf !
▬ la date d'ouverture du forum : le sept mars 2010

_________________


¤ Dis moi Invité, oserais-tu semer le trouble dans ma ville ? ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://chicago.vampire-legend.com

These are the days

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chicago :: Epilogue :: 
Publicités & Partenariats
-